La petite histoire

Petite histoire de la boulangerie et de son boulanger…

C’est l’histoire d’un tout jeune garçon, fils de paysan et natif de Saint Romain de Popey, qui partait à l’école de son village. C’est en cours préparatoire, qu’un beau matin, il allait pour la première fois visiter le fournil de M. Proton, maître boulanger de Saint Romain durant plus de 35 ans !

M. Proton qui aimait faire découvrir son métier aux plus jeunes….

Ce jour-là, ce jeune garçon eut des étoiles dans les yeux et fit cette remarque : « un jour, je serais moi aussi le boulanger de mon village! » 

Cette passion pour le pain ne l’ayant jamais quitté depuis ce jour, ce jeune homme réalisa son rêve de gosse à l’âge de 23 ans et racheta la boulangerie, qu’il avait visitée « petit » presque vingt ans auparavant, à M. Granger qui avait occupé les lieux pendant 6 années après que M. Proton est eut pris sa retraite.

Les Trois boulangers qui se sont succédés. De droite à gauche, M. et Mme Proton, M. et Mme Granger puis Blandine et Christophe Gilardon (Photo de 2003)

En 2009, suite à de mise aux normes, la boulangerie a subi de gros travaux. Il a fallu remonter le fournil qui se trouvait en sous-sol , à l’étage pour avoir le tout-à-l’égout. La cuisine à l’arrière-boutique est devenue fournil et le four a été installé au magasin par manque de place, ce qui à réduit considérablement la partie ‘épicerie’ du magasin.

 

La façade quant à elle a subie plusieurs relooking.

Année 1970

année 1980

année 2003 (année de la reprise par Blandine et Christophe Gilardon)

Année 2004

année 2009

 

Cette boulangerie existe depuis des décennies et espère bien continuer de régaler encore pendant de longues et longues années…

 

 

 

Place du popey dans les années 1950

 

 

Le boulanger et la pâtissière…

Installés depuis 2003, Christophe et Blandine ont repris la petite boulangerie du village de Saint Romain de Popey car Christophe est natif de celui-ci et réalise son rêve de gosse, devenir le boulanger de son village !

Christophe est à la fabrication du pain, de la viennoiserie, et des pièces montées ! Car oui! il est aussi pâtissier ! Même s’il prétend être titulaire du bac (à farine), il a tout de même dans ses bagages son  CAP, sa mention complémentaire, son brevet professionnel de boulangerie et aussi son CAP et sa mention complémentaire en pâtisserie.

Sa compagne, Blandine est pâtissière de métier. Toutes les nuits, elle se lève à minuit pour confectionner gâteaux, petits fours,  quiches , pizzas, sandwichs et toutes les préparations nécessaires à la pâtisserie.  Après avoir été jusqu’au bac S, elle a choisi la voie de l’apprentissage et de passer son CAP de pâtisserie dans une grande maison lyonnaise, la « maison Machado ».

Deux employées à la vente , Nathalie et Sandrine vous accueillent avec le sourire.

Blandine

Christophe