Un succès pour l’opération « Galette »

Ce fut un vrai marathon pour cette opération qui consistait à reverser un euro par galettes vendues à l’association Orchidée. Cette opération qui a duré tout le mois de janvier a été un véritable succès! De jour en jour le nombre de galettes ne cessait d’augmenter pour atteindre le nombre de 936 galettes vendues au 31 janvier.

Le dimanche de l’Épiphanie , jour de dégustation de notre célébrissime galette géante (8ème édition) , une dizaine de membres de l’Orchidée sont venus spontanément présenter leur association. Une tombola a été organisée ce jour-là et à rapporter 438€ . Cerise sur le gâteau, ce jour là , l’association orchidée a même recruté une nouvelle bénévole!

Cette opération a été au-delà de nos espérances , c’est un chèque de 1374€ que nous avons donc remis. Cet argent servira directement pour des projets d’enfants gravement malade et/ou handicapé. Plus d’infos ici ou encore ici

Article du progrès du 2/02/2018

La petite histoire

Petite histoire de la boulangerie et de son boulanger…

C’est l’histoire d’un tout jeune garçon, fils de paysan et natif de Saint Romain de Popey, qui partait à l’école de son village. C’est en cours préparatoire, qu’un beau matin, il allait pour la première fois visiter le fournil de M. Proton, maître boulanger de Saint Romain durant plus de 35 ans !

M. Proton qui aimait faire découvrir son métier aux plus jeunes….

Ce jour-là, ce jeune garçon eut des étoiles dans les yeux et fit cette remarque : « un jour, je serais moi aussi le boulanger de mon village! » 

Cette passion pour le pain ne l’ayant jamais quitté depuis ce jour, ce jeune homme réalisa son rêve de gosse à l’âge de 23 ans et racheta la boulangerie, qu’il avait visitée « petit » presque vingt ans auparavant, à M. Granger qui avait occupé les lieux pendant 6 années après que M. Proton est eut pris sa retraite.

Les Trois boulangers qui se sont succédés. De droite à gauche, M. et Mme Proton, M. et Mme Granger puis Blandine et Christophe Gilardon (Photo de 2003)

En 2009, suite à de mise aux normes, la boulangerie a subi de gros travaux. Il a fallu remonter le fournil qui se trouvait en sous-sol , à l’étage pour avoir le tout-à-l’égout. La cuisine à l’arrière-boutique est devenue fournil et le four a été installé au magasin par manque de place, ce qui à réduit considérablement la partie ‘épicerie’ du magasin.

 

La façade quant à elle a subie plusieurs relooking.

Année 1970

année 1980

année 2003 (année de la reprise par Blandine et Christophe Gilardon)

Année 2004

année 2009

 

Cette boulangerie existe depuis des décennies et espère bien continuer de régaler encore pendant de longues et longues années…

 

 

 

Place du popey dans les années 1950

 

 

La tradition créative

Notre boulangerie située dans un petit village de 1 400 habitants à tout d’une boulangerie traditionnelle, et pourtant, cet artisan à toujours un petit plus qui fait la différence tout en respectant les traditions boulangères et pâtissières.

Entre les pains aromatiques étonnants lors d’animations particulières vous ne trouverez pas de pâtisserie que nous nommerons « exotique ». Pas de mousse de fruits ou d’association de goût spectaculaire! Rien de plus traditionnelle qu’un framboisier me direz-vous? Et bien à la maison Gilardon il y aura un croquant citron et une crème légère associée aux framboises, ce qui fera un dessert fabuleux avec une génoise légère, le tout fait maison bien-sûr ! Et toutes les pâtisseries sont ainsi revisitées. Comme saint Romain de Popey est  un village où il y fait bon vivre, la tropézienne est devenue la Popézienne !

Nous utilisons des matières premières de très grande qualité et le plus locale possible. Du lait cru et Bio de la ferme des « granges et rivières » de saint Romain de Popey, des fruits des producteurs du village, de la poudre d’amande pure fruit de l’amandier, du chocolat de chez Valrhona, des œufs coquille de la région (pas d’ovoproduit !) , du beurre de Bresse pour la brioche, de la farine paysanne BIO et locale, etc…

C’est comme ça à la « maison Gilardon » , ce sont les petits détails qui font la différence, d’où notre slogan « artisan de tradition créative »...